Patricia Willocq, vous la connaissez: elle vous a fait voir l’albinisme en Afrique autrement à travers son reportage « Blanc ébène ». Soutenue par la Province de Hainaut, elle a exposé à Tournai fin 2014.

Depuis, la jeune photographe hainuyère a poursuivi sa route en Afrique avec son appareil à l’épaule et son dernier projet vient de recevoir le prix photo « Alfred Fried 2015 » pour la meilleure photographie au monde sur le thème de la paix. Cette prestigieuse récompense, elle l’a reçue, au Parlement autrichien, des mains du lauréat du prix Nobel de la paix, Kailash Satyarthi.

Comme le précise Patricia Willocq : « La photo gagnante fait partie d’un essai photographique intitulé "Look at me I am beautiful" sur les femmes survivantes de violences sexuelles à Goma dans l’Est du Congo. Ce projet vise à soutenir l’ONG HOLD DRC ». Un nouveau projet fort et émouvant…

 Sa récompense, elle la dédie à toutes les femmes qui ont accepté de participer à ce reportage et à toutes les femmes et les enfants qui se battent pour le droit à l’éducation, la dignité et la paix.

 Pour celles et ceux qui souhaite (re)découvrir le travail de Patricia Willocq, « Blanc ébène » sera exposé du 9 au 30 octobre à la Maison de la Laïcité à La Louvière et du 16 novembre au 11 décembre à la Maison du Hainaut à Charleroi et ce, toujours avec le soutien de la Province de Hainaut.

 Un avant-goût : http://www.patriciawillocq.com/

Ce mardi 9 juin, au Café Europa à Mons, Serge Hustache, Président du Collège provincial et des [rencontres] Inattendues, Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie Noble, Commissaire adjointe de Mons 2015, Mme Ouali, Echevine de la Ville de Mons ainsi que M. Didier Platteau, Commissaire du festival et M. Frédéric Mariage, Directeur musical du festival ont présenté devant la presse et les partenaires le programme 2015 du festival des [rencontres] Inattendues.

Voilà, ça y est ! Après plus de 10 ans de préparation, l’année capitale est lancée. La Province de Hainaut est fière d'y avoir contribué. Pour démarrer en beauté, la fête d’ouverture, la samedi 24 janvier, s’écrit comme une invitation au voyage et à l’émerveillement. On enchaîne, dès le 25 janvier, sur l’un des événements majeurs de cette année : l’exposition "Van Gogh au Borinage. La naissance d’un artiste" au BAM. Prêts pour le décollage ?

À lire...

27 Jui 2017

27 Jui 2017

27 Jui 2017

27 Jui 2017

27 Jui 2017

Sur Facebook