Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
Print this page

Vote du budget provincial 2014, un équilibre maintenu

Published in Budget et finances

Comme annoncé en début de session, dans un contexte global difficile pour les pouvoirs locaux, la Province de Hainaut parvient à maintenir le cap de l’équilibre grâce aux efforts entrepris depuis 2009.

Le 5 novembre dernier, en présentant le budget devant le Conseil provincial, le Président du Collège, Serge Hustache annonçait une situation financière saine mais en appelait à garder le cap de la rigueur.

Car la Province revient de loin. Et recueille aujourd’hui les fruits de sa politique de modernisation et de changement au travers d’un moratoire sur le personnel et sur les investissements mais aussi – et surtout - par le biais de toute une série de mesures structurelles prises depuis 2010 dans le cadre d’un plan de modernisation et du Plan Stratégique Opérationnel, désormais appelé Plan ADhésioN et unanimement soutenu par le conseil provincial.

Tel que présenté aux conseillers provinciaux, ce budget 2014 annonçait un boni de 4,6 millions d’euros à l’exercice propre sans prélèvements, un tiers boni en augmentation de près de 2 millions d’euros, un solde budgétaire de 19,4 millions d’euros et une augmentation de 4 millions des réserves ordinaires.

Quelques demandes et courriers imprévus

En cours de session budgétaire, les Autorités provinciales ont reçu quelques demandes complémentaires de leurs services après l’arrêt de la dernière modification budgétaire ainsi qu’un courrier du Ministre wallon des Pouvoirs locaux et de la Ville fixant la dotation au Fonds des Provinces et les compensations liées au Plan Marshal.

Si la dotation au Fonds des Provinces reste inchangée, il n’en va pas de même pour les compensations qui ont été revues à la baisse.

A la suite de ces modifications en cours de session le boni à l’exercice propre sans prélèvements se situe donc aujourd’hui à 4.318.274€. C’est sur cette situation en équilibre largement inchangée que le Conseil provincial s’est prononcé ce 21 novembre. Il a été adopté par la majorité PS-MR, la minorité cdH-Ecolo s’abstenant.

Un rapport positif de la Cour des comptes

La Province maintiendra son équilibre budgétaire en 2014 sur base d’un budget dont la prudence et le réalisme ont été soulignés par la Cour des comptes dans un rapport largement positif.

"Il n’y aura donc pas à la Province d’augmentation de taxes, confirme Serge Hustache. Pas plus qu’il n’y aura de mise sous tutelle ou de suppression de services essentiels aux Hainuyers. L’emploi et les pensions du personnel, priorités majeures des Autorités provinciales, seront par ailleurs préservés".

La prudence reste de mise

Des nuages persistent quand même sur l’avenir des finances provinciales. Les efforts entamés devront être maintenus. Dans les années à venir, la Province ne sera pas à l’abri de l’augmentation des dépenses de dettes et de personnel et d’une réduction du Fonds des Provinces dans le cadre des transferts de compétences à la Wallonie en matière de logement, d’énergie et de voiries.

La prudence et la vigilance seront le mot d’ordre à suivre pour la suite de la mandature même si la Province entend encore vivre de projets, s’inscrire dans le soutien aux communes et participer aux grands dossiers de développement du Hainaut relevant de ses compétences prioritaires.

Contact :

Joël Delhaye Directeur du Service de Communication : 0476/246.540

Sandrine Cogez Chargée de Communication au Cabinet de S. Hustache : 0494/24.36.90

Last modified on Monday, 15 December 2014 15:01