Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
Print this page

La Province marque sa solidarité avec les victimes des attentats

Suite à la minute de silence observée ce jour par l'ensemble du personnel provincial, c’est la troisième fois, déjà, que la Province de Hainaut se voit exprimer son incompréhension, sa révolte, sa déception, sa profonde tristesse face à des attentats.

Comme lors du 7 janvier et du 13 novembre 2015, plus qu’un crime contre des personnes, il s’agit d’un acte destructeur posé contre des valeurs fondamentales et fondatrices de notre société : la culture, la démocratie, la liberté.

Mais aujourd’hui, l’impact affectif est encore un peu plus fort : si les Autorités provinciales ont sincèrement compati et partagé la douleur de nos voisins français, elles sont accablées par le fait que les attentats ont touché des compatriotes belges. Si proches. Le drame est à nos portes.

La Province de Hainaut tient à manifester à l’entourage des victimes son soutien inconditionnel. Elle a, aussi, une pensée émue pour toutes les personnes qui ont tremblé à la perspective que soient touchés leurs enfants aux études dans la Capitale, leurs frères, sœurs, compagnons, amis, qui y travaillent ou y étaient de passage.

En tant que représentantes d'un service public, les Autorités provinciales insistent sur l'importance de protéger les citoyens, ainsi que les droits de chacun à vivre en fraternité, liberté et en paix. De préserver la démocratie elle-même. Ces valeurs qui sont chères à chacun d’entre nous sur notre sol, dans notre quotidien.

Plus que jamais, les Autorités provinciales en appellent aussi au calme, à la circonspection et à la raison. Les crimes perpétrés soi-disant au nom d’un dieu mettent en porte-à-faux toute une communauté qui n’a rien avoir avec les revendications ni les méthodes des terroristes. Preuve en est que ces derniers ont frappé aveuglement dans un lieu international où toutes les nationalités et religions se croisent, ainsi que dans un quartier multiculturel. Ne tombons donc pas dans le piège de ceux qui cherchent à nous monter les uns contre les autres.

Ne nous laissons pas aller, non plus, à un amalgame facile, à une haine contre l'autre, à cause de la peur. Depuis quelques mois, la Province de Hainaut s’investit en faveur des migrants et réfugiés arrivés en Hainaut. Ils sont, eux aussi, les victimes de crimes et de guerres. Ils en connaissent mieux que nous les affres au quotidien. Ne nous trompons pas de cible. Ne les rejetons pas. Continuons à les accueillir avec bienveillance et à les aider du mieux que nous le pouvons.

En ce jour de deuil, les Autorités provinciales tiennent aussi à apporter leur soutien à tous les enseignants et éducateurs des écoles provinciales, qui devront tenter de rassurer, apaiser. Qui ont à nouveau à charge d'expliquer à leurs élèves ce drame, ses tenants et aboutissants, ses enjeux. Qui devront une fois encore se poser en garants de la cohésion sociale au sein des établissements.

Et qui jouent, par là, un rôle fondamental dans le devenir de notre démocratie.

 

 

Last modified on Thursday, 24 March 2016 08:12