Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
  • Error loading component: com_k2, 1
Print this page

Un budget à l’équilibre pour 2015 : le comité de monitoring y veillera

Tagged under

En séance du Conseil provincial de ce 27 janvier, le Président du Collège provincial, Serge Hustache est intervenu sur le suivi du monitoring et les finances provinciales.

Tous les conseillers provinciaux ont reçu ce jour un résumé complet des débats menés lors de la session budgétaire. Ce document appelé « Travaux budgétaires du Conseil provincial » a été réalisé par le Service Communication qui s’est fortement impliqué en vue de dynamiser les séances budgétaires du Conseil provincial.

Serge Hustache entame "Ceci m’amène donc à revenir sur les efforts que notre Institution doit faire en matière de gestion et d’économies à long terme pour améliorer et stabiliser la situation financière globale de la Province.  Un exercice auquel le Hainaut s’est livré au travers d’un comité de monitoring ces derniers mois.

En décembre dernier, je vous annonçais que le budget provincial 2015 avait été difficile à boucler, et ce, à cause de divers facteurs et décisions externes qui ont pesé lourd sur nos finances.

A l’heure où tous les niveaux de pouvoirs sont touchés durement par la crise financière, à l’heure où le spectre des licenciements et restructurations touche malheureusement plusieurs communes et entreprises, la Province de Hainaut est tout de même parvenue à maintenir le cap de l’équilibre en cette année 2015 et ce grâce aux efforts entrepris depuis 2009.

L’exercice n’a pas été simple pour autant ! Notre Province est souvent décriée et, pourtant, on ne cesse de lui confier de nouvelles responsabilités !

La donne a changé cette année. La Région Wallonne a décidé de nous demander d’intervenir, à concurrence de 10% du fonds des provinces, dans le financement des zones de secours aux provinces, soit une charge supplémentaire de 6,3 millions d’euros pour le Hainaut. A cela, s’ajoute les conséquences du transfert de compétences (logement, énergie, voiries) qui pèsent 1,7 millions d’€ de plus dans la balance.
Quant aux facteurs internes qui ont influés sur ce nouvel exercice budgétaire, je vous rappelle qu’à l’entame des travaux, nous devions trouver quelques 14 millions d’euros, dont 10 millions liés à l’indexation des salaires et aux évolutions barémiques et ce, malgré un moratoire sur le personnel entamé en 2009.

Face à la situation, et je le répète, nous avons mis tout en œuvre pour éviter les licenciements, maintenir les acquis sociaux des travailleurs et poursuivre nos services rendus aux citoyens. Cette ligne de conduite indérogeable a donc demandé de trouver des pistes d’économies nouvelles et indispensables et des solutions supplémentaires. Le tout orchestré en interne et grâce à un suivi régulier d’un comité de monitoring.

Les mesures prises telles que la contribution des asbl, la réduction des prestations de vacataire, la réduction des budgets de fonctionnement des institutions et la poursuite du moratoire sur le personnel auront permis une économie de 4,7 millions d’€.

Mais toutes ces mesures n’ont pas suffi à trouver l’équilibre … quelques 7 millions restaient à trouver et c’est donc la voie d’une hausse mesurée de 70 centimes additionnels au précompte additionnel qui a été retenue.

Je vous annonce que cette hausse de la fiscalité provinciale vient d’être approuvée et validée par la tutelle.

Une mesure et une hausse qui n’avait plus été prise depuis 20 ans en Hainaut. Pour le contribuable, elle s’élèvera à 70 centimes par mois et par propriétaire, moins que le prix d’une bouteille d’eau minérale !

Dans les mois qui s’annoncent, le comité de monitoring poursuivra ses travaux en synergie avec les différents services et institutions pour faire évoluer au mieux la situation financière globale de la Province de Hainaut.

Le comité de monitoring doit continuer dès aujourd’hui à proposer des réformes jusqu’en juin prochain.

Après ce terme, il sera amené à évaluer le dispositif et les mesures concrètes mises en place. Un travail de veille et de longue haleine que le comité de monitoring mènera jusqu’à la fin de la législature.

En parallèle, il sera également demandé aux différentes commissions du Conseil provincial de faire part de leurs propositions en matière de réformes budgétaires pour le mois de juin au plus tard.

A l’issue de ces commissions, l’ensemble des propositions et des pistes d’économies suggérées seront soumises à l’examen du Comité de monitoring et du Collège provincial.

Ce travail de concertation vise dont un objectif unique : que chaque parti puisse participer activement à arriver à un équilibre récurrent et structurel."


 

 

 

Last modified on Tuesday, 27 January 2015 14:32