Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
Print this page

Session budgétaire – 5e commission

Published in Budget et finances
Tagged under

Ce matin, la session budgétaire se poursuivait avec la 5e commission à l’Académie Provinciale de Police de Jurbise. Députés, conseillers provinciaux et directeurs d’institution étaient réunis pour aborder et questionner le budget 2015 grâce à un dispositif dynamique permettant d’améliorer le dialogue entre l’administration et les responsables politiques.

 

Après une vidéo dans laquelle, Patrick Mélis, Directeur général, intervenait sur les mesures prises par les services d’appui et la supracommunalité, ce fut au tour d’Annie Taulet et Serge Hustache, députés provinciaux de se prononcer sur les bilans et perspectives des institutions dont ils ont la charge.

« Au niveau des Ressources Humaines, de nombreux projets seront en chantier en 2015 » explique Annie Taulet. Les procédures liées au moratoire sur le personnel ainsi que le travail de transfert des connaissances lors des départs à la retraire seront poursuivis. L’organisation d’examens, l’enrichissement du référentiel de compétences pour l’ensemble du personnel, la relance des évaluations du personnel sont d’autres chantiers importants de l’année 2015. Un nouvel outil de gestion informatisée permettra de mieux contrôler l’absentéisme, qui tend à la baisse depuis 2011. Enfin, les conditions de travail dans le cadre de l’allongement des carrières seront également mises sur la table.

« En matière d’informatique et notamment des services de la DGSI, les mesures de remplacement des imprimantes individuelles par des photocopieurs multi-fonctions ont permis de réaliser des économies égales à 65% du budget initial de l’ensemble des imprimantes. Ce système sera intégré petit à petit dans d’autres institutions provinciales. »

En 2015, la DGSI se chargera également d’uniformiser le renouvellement du parc informatique provincial et procèdera aux nouveaux équipements en cas d’obsolescence. Les salles de machines du bâtiment de la DGSI, aujourd’hui réduites, permettront d’engranger de nouvelles recettes provinciales. Ces espaces seront mis à disposition pour héberger d’autres intervenants comme notamment IMIO.

Serge Hustache exprime une volonté d’être transparent sur le budget lors de la session budgétaire. Il s’est attardé sur le fonctionnement de la communication, de la coopération internationale, du service de bâtiments et constructions mais également sur quelques mesures prises par le comité de monitoring.

« En matière de communication, le service mise sur une modernisation et sur l’utilisation des nouveaux moyens de communication tel les réseaux sociaux, une Web TV performante et des émissions collaborations avec les TV locales (ex : IN/OUT) pour refléter l’action provinciale. En 2015, le portail internet du Hainaut sera entièrement relifté et à l’occasion de MONS 2015, le service se penchera sur la création d’outils permettant de mieux faire connaître les projets provinciaux. »

« La coopération internationale sont une matière qui coûte peu en numéraire et qui rapporte des recettes. Sur les domaines de Collonges et Baratier, des économies sont prévues sur les trois années à venir, notamment en matière d’engagement de vacataires ». Pour l’année à venir, la Province de Hainaut recentrera son action aux côtés d’autres forces vives locales ou régionales sur quatre pays prioritaires que sont la Palestine, la Tunisie, l’Ukraine et le Sud-Kivu. »

« Le patrimoine provincial géré par le STBC est extrêmement important et équivaut à plus de 930.000 m² » introduit ensuite Serge Hustache. Il n’est pas forcément neuf et nécessite donc un entretien régulier. Ces travaux sont soumis à des choix prioritaires repris sous certains critères que sont la sécurité et la mise en conformité qui représentent 60% des investissements. Les deux autres critères sont les travaux de bonne gestion du patrimoine à savoir l’entretien, les économies d’énergie,… et ensuite les nouveaux projets.

« En 2015, 2 millions d’€ seront consacrés à la Cité des Métiers à Charleroi, ce qui entamera donc la série de grands projets de législature qui s’étaleront jusqu’en 2018. »

A ceci s’ajoute bien entendu d’autres projets à l’extraordinaire qui verront le jour en 2015.

A l’issue de ces présentations, le débat a été entamé au sein de l’assemblée et une série de questions/réponses se sont succédé sur la contribution des asbl provinciales, les économies d’énergie, les aliénations, …

Last modified on Monday, 15 December 2014 14:12