Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
Print this page

Le projet AD-In, piloté par l’OSH, essaime à Tournai

Ce 30 janvier, une journée d’échanges « AD-IN » autour de l’Alimentation durable Inclusive sur le territoire de Tournai a permis de transmettre aux professionnels et citoyens présents les acquis des 4 ans du projet afin qu’ils puissent s’en saisir et s’en inspirer.

AD-In est un projet transfrontalier financé par des fonds européens Interreg France-Wallonie. Depuis 2016, ses chefs de file, l’Observatoire de la Santé de la Province de Hainaut et la Région des Hauts de France se sont donnés pour mission de rendre l’alimentation durable accessible à tous et en particulier aux personnes les plus vulnérables.

Pour ce faire, ils ont établi des diagnostics sur 5 territoires-pilotes qu’ils ont été récemment élargis à Tournai et Valenciennes avec une volonté de fédérer, de co-construire, de mutualiser les ressources et de mettre en place des formations, des outils, ou encore des défis visant l’Alimentation Durable Inclusive.

« En effet, l’alimentation d’une personne peut être influencée par la représentation qu’elle s’en fait, par les habitudes alimentaires de sa famille, par les menus de sa cantine, par la quantité et les coûts des denrées auxquels elle peut accéder. L’enjeu d’une alimentation plus durable, plus favorable à la santé et surtout plus équitable est particulièrement important pour un territoire comme la Province Hainaut et les départements du Nord et du Pas de Calais où la réalité socio-économique est plus fragile. » introduit Helen Barthe-Batsalle, Directrice de l’OSH.

Cette expérience a donc permis d’essaimer sur le territoire de Tournai-Valenciennes.
Le diagnostic établi en 2019 par Arthur Boudoux de l’OSH démontre que diverses initiatives contribuent déjà au développement de l’alimentation durable inclusive sur Tournai.

Les forces vives ne manquent pas sur le terrain : les 48h de l’agriculture urbaine, la mise en place de la Ceinture alimentaire du Tournaisis, les projets citoyens « La Pépinière » et « Incredible Edible », les projets « Green deal Cantine durable » et « Proxial » dans les écoles et structures publiques de la Ville et de la Province, l’appel à projet CREAFARM qui encourage l’installation de maraîchers, « Les Jardins de Choiseul » qui favorise l’intégration sociale par le maraîchage ou encore le mess de l’Internat provincial de Nursing dirigé par Marie-Ange Voet, qui, chaque jour, prépare entre 90 et 130 repas sains et équilibrés, cuisinés à base de produits issus des circuits courts et durables.

De nombreux acteurs du territoire étaient réunis ce jour pour développer la réflexion, découvrir les outils d’AD-In (Portalim, MOOC et Kits Défi) mais aussi ceux du Centre Local de Promotion de la Santé et de l’Observatoire de la Santé du Hainaut qui se proposent d’accompagner le projet sur le long terme en mettant leur savoir-faire et expertise au service du territoire tournaisien.

La suite de la journée a également permis aux participants de découvrir et d’échanger avec les responsables du mess l’Internat provincial de Nursing qui avait préparé le repas et les Jardins de Choiseul qui ont fait l’objet d’une visite sur site.

Le projet AD-In peut donc s’appuyer sur la dynamique présente à Tournai, ce qui favorisera la poursuite et la pérennisation de la réflexion et des actions à envisager autour de l’alimentation durable et inclusive.

Plus d'infos : www.ad-in.eu

Last modified on Thursday, 30 January 2020 13:51