Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING

LA FERMETURE DE LA CASERNE DE GHLIN

POUR LE COLLEGE PROVINCIAL DU HAINAUT ET LE GOUVERNEUR, LA FERMETURE DE LA CASERNE DE GHLIN AURA DES CONSEQUENCES NEGATIVES SUR L’ORGANISATION DE LA SECURITE 

Les décisions récemment annoncées par le Ministre fédéral de l’Intérieur à propos de la réforme de la Protection civile impactent considérablement le Hainaut. Le Collège provincial et le Gouverneur regrettent profondément la fermeture du site de Ghlin au moment même où la sécurité du citoyen doit constituer une politique prioritaire pour tous les acteurs publics du pays.

La Province de Hainaut réunit sur son territoire plus de la moitié des sites classés Seveso. Ceux-ci nécessitent des mesures de prévention importantes et une planification d’urgence assurée par le Gouverneur. Pour ce dernier, « la fermeture de la caserne de Ghlin aura des conséquences sur cette organisation de la sécurité autour de sites potentiellement dangereux ». Si la Protection civile n’est pas à proprement parler un service d’urgence, son intervention s’avère souvent nécessaire dans des situations d’accident. 

Limiter le nombre de casernes wallonnes à une seule, située en région liégeoise, est, pour le Collège provincial du Hainaut, contraire à toute recherche d’efficacité. L’allongement du temps d’intervention sera, dans tous les cas, inquiétante et cette situation pourrait être aggravée par une perte de la connaissance du territoire. Les travailleurs de la caserne de Ghlin, vis-à-vis desquels les autorités provinciales expriment leur solidarité, ont en effet une maîtrise importante des risques présents en Hainaut. Ils ont en outre une grande habitude de l’échange d’informations avec les différentes disciplines de la planification d’urgence et singulièrement les trois zones de secours de la Province et l'ensemble de nos communes.

Le Collège provincial et le Gouverneur du Hainaut invitent les autorités fédérales à un réexamen approfondi de la situation et à réétudier avec bienveillance les perspectives de la caserne de Ghlin en sachant que celle-ci est l’unité qui assure le grand nombre de missions en Wallonie mais également et surtout sur base du fait que la Belgique connaît des obligations spécifiques en matière de sécurité civile compte tenu de la présence en Hainaut du Shape.

 

More in this category:

Sur Facebook