Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • Error loading component: com_sigpro, 1

La Province de Hainaut définit sa méthode d’aide aux communes pour le financement des zones de secours

La Province de Hainaut est depuis longtemps impliquée dans l’amélioration de la sécurité des citoyens au travers notamment de sa politique de formation des policiers, pompiers et ambulanciers. Elle sera désormais largement active dans le financement des zones de secours répondant ainsi aux intentions exprimées par les Autorités wallonnes. Pour cela, le Collège provincial du Hainaut vient d’arrêter la méthode de soutien financier aux communes qu’elle proposera au prochain Conseil provincial.

On le sait : le Gouvernement wallon a décidé que 10% du fonds des Province seraient affectés à ce financement afin de soulager les communes dans les dépenses que nécessite la mise en œuvre des zones de secours. Pour le Hainaut, cela a impliqué de trouver 6,3 millions d’€ par le biais, notamment, de mesures d’économies internes et la recherche de recettes nouvelles. Cette somme a été inscrite au budget 2015. Ce dernier étant approuvé par la tutelle wallonne, le Collège provincial - en lien étroit avec le Gouverneur -, a souhaité mettre en œuvre au plus vite une méthodologie de répartition des moyens entre les 69 Communes hainuyères désormais intégrées dans trois zones de secours : les zones Ouest (Wallonie picarde), Centre (Mons-La Louvière) et Est (Charleroi).

En sa séance du 29 janvier, le Collège provincial a donc arrêté une clé de répartition objective prenant en compte, de manière pondérée, les critères de population résidentielle, de population active, de superficie ainsi que les risques présents sur le territoire, le revenu cadastral et le revenu imposable. La Province s’aligne ainsi sur la clé utilisée par le pouvoir fédéral pour déterminer la dotation qu’il accorde aux zones de secours.

Dans les jours qui viennent, le Président du Collège provincial, Serge Hustache, et le Gouverneur, Tommy Leclercq, apporteront une information précise aux bourgmestres sur cette méthode de répartition des 6,3 millions de moyens nouveaux dégagés par la Province.  C’est ensuite le Conseil provincial du 24 février qui se prononcera définitivement sur la répartition par Commune et sur les termes de la convention qui liera la Province à chacune d’entre elle.

La Province aura, de la sorte, agi dans des délais très serrés pour contribuer au bon fonctionnement des zones de secours, pierre angulaire d’une meilleure politique de sécurité légitimement sollicitée par le citoyen.

 

 

 

Last modified on Monday, 02 February 2015 09:07
More in this category:

Sur Facebook