Art floral : pourquoi utiliser la mousse florale hydrophile?

Lu 2103 fois
Évaluer cet article
(0 Votes)

        Quelques astuces pour votre montage floral!

 

 

1. Pourquoi utiliser cette mousse ?

Tout d’abord, elle permet de laisser libre cours à son imagination puisque les fleurs et végétaux pourront être travaillés à l’horizontale comme à la verticale, en biais, en parallèle, en retombée… dans ou sur n’importe quel support : vase, pot, conserve, assiette, écorce d’arbre … dans ce cas, on u tilisera du cellophane pour assurer l’étanchéité et ne pas abîmer le support ou on fixera la mousse au support à l’aide d’un pinholder ou de fil de fer.                                        

Par ailleurs, en piquant les tiges de fleurs dans cette mousse, on leur assure une bonne hydratation en même temps qu’une belle disposition. En effet, la mousse florale hydrophile a la spécificité de retenir l’eau grâce aux micro-billes qu’elle contient et qui se gorgent de liquide.

2. Comment la stocker et l’humidifier correctement ?

Le professionnel achète sa mousse en lot de briques conditionnées dans des cartons. Il est conseillé de stocker ces cartons à l’abri du soleil, de la chaleur et de l’humidité.

La mousse est sensible aux chocs. Il ne faut pas la compresser avec ses mains sinon les billes qu’elle contient le seront elles aussi et l’hydratation sera moins efficace. De plus, vous laisserez des empreintes ce qui peut être inesthétique.

Pour humidifier correctement la mousse, il suffit de la déposer à la surface de l’eau contenue dans un évier, un bac ou un seau. Attention, ne jamais la forcer en la poussant sous l’eau ou la placer sous le robinet : cela provoque une hydratation partielle du bloc de mousse (ce qui nuirait donc à la longévité de la composition) et peut l’abîmer.
Vous n’avez plus qu’à laisser la mousse s’imbiber jusqu’à ce qu’elle se retrouve complètement immergée sous l’eau (d’où l’importance d’utiliser un grand contenant rempli avec une grande quantité d’eau : au moins 5L par bloc). Cela prend environ 2 à 5 minutes selon la marque et la couleur (les mousses colorées comme l’Oasis rainbow sont plus longues généralement).
Vous pouvez ensuite retirez le bloc de l’eau.

3. Comment la découper et lui donner une forme ?

Selon la forme de votre composition ou de votre contenant, il est nécessaire de couper votre bloc de mousse ou d’utiliser une mousse déjà en forme telles que cœur, étoile, couronne, sphère, demi-sphère, cône, cube, disque…

Pour la découper, il vous suffit d’un grand couteau de cuisine sans dents (ou d’un couteau spécial), afin d’avoir une coupe nette et franche. Vous pourrez ainsi réduire votre bloc à la taille et à la forme du contenant. Pensez cependant à laisser la mousse dépasser de quelques cm au dessus si vous souhaitez piquer des fleurs à l’horizontal ou en retombée.

Pour lui donner une forme particulière, le bloc peut être taillé avant d’être hydraté. Il peut aussi être taillé après hydratation à l’aide d’un emporte pièce par exemple ou en découpant une forme (triangle, carré…)

4. Comment la fixer dans ou sur un contenant ?

Pour fixer la mousse dans un panier, utilisez du fil de fer que vous ferez passer dans la bordure du panier de part et d’autre en prenant soin de disposer deux bâtonnets de bois (cure-dents ou morceaux de tuteurs) entre la mousse et le fil. Nouez votre fil de fer et le tour est joué !

Sur une assiette ou autre contenant plat, une première technique consiste à utiliser de la pâte Oasis fix et un pin holder. Préchauffez la pâte à l’aide d’un briquet ou de la flamme d’une bougie jusqu’à la formation de bulles. Coller sur l’assiette puis placer dessus le pin holder qui va alors adhérer à la pâte. Piquer votre mousse sur le pin holder pour la fixer. NB : il existe des supports spécifiques tels que les mousses à ventouses pour réaliser les dessu  s de capot de voiture ou les vases remplis de mousse (l’hydratation se fait alors par capillarité en versant de l’eau dans le vase).

 

5. Astuces pour entretenir une composition piquée

L’idéal pour entretenir une composition est de réhydrater la mousse tous les 2 jours (voire tous les jours selon la température ambiante et les fleurs). Pour se faire, écartez le feuillage à la base ou au centre de la composition et versez-y l’équivalent d’un verre d’eau.

Dernière modification le lundi, 22 août 2016 12:18
Plus dans cette catégorie :
Connectez-vous pour commenter

Sur Facebook