Lu 1488 fois
Évaluer cet article
(0 Votes)

En automne, pensez aux incontournables bulbeuses de printemps ! Envie d’une touche de couleur pour votre extérieur ? Le Département des Espaces Verts vous offre la solution !

 

Les plantes bulbeuses annoncent le printemps d’une façon particulièrement éclatante, à un moment où toutes les autres fleurs sont encore bien endormies.

Grâce aux bulbeuses, déclinez et égayez votre jardin avec de multiples couleurs par des plantations en massifs, rocailles, sous un arbre, dans la pelouse, ou encore sur vos terrasses et balcons grâce aux pots, bacs ou jardinières.

Les bulbes sont des organes de réserve ayant la structure d’un gros bourgeon constitué de feuilles modifiées épaisses (écailles), chargées de matières nutritives, naissant sur une tige condensée (plateau).

Nos astuces :

Quand planter ?

Pour les bulbes à floraison printanière, les plus précoces, la période de plantation est de fin septembre à début octobre, par exemple : les perce-neige et crocus. Mais jusque fin novembre, voire début décembre pour les plus tardifs comme les tulipes. En général, on plante les bulbeuses à floraison printanière après l’enlèvement des plantes annuelles, sachant qu’en octobre, la terre est encore tiède, ce qui est moins le cas en novembre. Attention, ne jamais planter en période de gel !

Où planter ?

Tous les sols conviennent à la culture des bulbes, mais celui-ci doit être parfaitement filtrant car l’humidité stagnante provoque leur pourrissement. En cas de sol trop lourd, apportez du sable du Rhin ou terreau humifère. Quasiment la totalité des plantes bulbeuses exigent une bonne lumière et une situation ensoleillée ou mi-ensoleillée. Certaines espèces comme les narcisses, perce-neige ou encore muscaris s’accommodent de l’ombre des sous-bois.

Quelle profondeur de plantation ?

Plantez les bulbes à une profondeur assez suffisante. En règle générale, deux fois la hauteur du bulbe ou trois fois son diamètre avec un minimum de 5cm notamment pour les crocus, perce-neige et muscaris. Si l’on plante profondément, la croissance, la floraison et le mûrissement seront retardés la première année, mais les parties souterraines auront dans ce cas beaucoup plus d’espace pour leur développement et plus de protection du fait d’une couche supérieure plus épaisse. Ceci s’applique également pour les bulbes plantés pour la naturalisation (narcisses et crocus dans les pelouses ou sous-bois comme les perce-neige et muscaris).

Quelle distance de plantation ?

La densité de plantation est différente selon deux critères, si le massif se compose uniquement de bulbes (un effet de couleur est indispensable), comme les jardins de Keukenof en Hollande ou s’il y a association entre bulbes et bisannuelles. En règle générale, on peut dire que la densité des bulbes plantés avec des bisannuelles (comme ici sur les photos) est de moitié plus faible que pour des bulbes plantés seuls. Laisser 10 centimètres entre les bulbes ou les planter en groupes, par 3 ou 5 comme les crocus, perce-neige et narcisses.

Comment planter ?

  1. Désherber soigneusement et enlever notamment toutes traces de racines, de déchets inertes ou de chiendent par un bon bêchage.
  2. Attention, le bulbe n’est pas exigeant (c’est un organe de réserve) mais un apport de terreau à la plantation sera bénéfique à la plante pendant sa formation et floraison.
  3. Disposer les bulbes à leur emplacement. Faire un trou avec un transplantoir ou un plantoir à bulbe et non pas un plantoir conique pour éviter qu’une poche d’air reste sous le bulbe une fois le trou comblé. Puis tasser pour que le bulbe soit bien en contact avec la terre. Veiller à mettre le bulbe dans le bon sens, la tête vers le haut.

Nos trucs :

Les bulbes à floraison automnale ! Une autre famille de bulbes qui sera très décorative dans vos parcs, c’est celle des Cyclamens et particulièrement le Cyclamen de Naples (Cyclamen Hederifolium). Les cyclamens aiment les sols mi-ombragés, parfaitement drainés et à l’abri du vent. Ils se plaisent surtout sous les arbres et les arbustes, dans les parterres surélevés et les rocailles.

Le truc en plus :

Nombre de bulbes par m² :

  • Jacinthes - 60
  • Tulipes - 80
  • Narcisses trompettes, grande couronnes - 50
  • Crocus à grande fleur - 120
  • Anémones - 125
  • Colchicum - 25
  • Cyclamen - 25-40
  • Perce-neige - 150
  • Iris Hollandica - 80
Dernière modification le mardi, 16 décembre 2014 14:00
Plus dans cette catégorie :
Connectez-vous pour commenter

Sur Facebook