Error
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • JLIB_APPLICATION_ERROR_COMPONENT_NOT_LOADING
  • Error loading component: com_sigpro, 1

Session budgétaire provinciale : cap de l’équilibre maintenu en 2014

Published in Budget et finances
Tagged under

A l’heure où tous les niveaux de pouvoirs sont touchés durement par la crise financière, à l’heure où le spectre des licenciements et restructurations touche malheureusement plusieurs communes, la Province de Hainaut parvient à maintenir le cap de l’équilibre grâce aux efforts entrepris depuis 2009.

 

Le budget, présenté ce matin par le Président du Collège, Serge HUSTACHE, en charge du Budget et sur lequel le conseil provincial aura à se prononcer durant cette session budgétaire de novembre, présente en effet un boni à l’ordinaire de 4,6 millions d’€.

Le Hainaut revient de loin… mais a su faire face.

Rappelons qu’en 2009, la plus grande province wallonne se trouvait dans une situation financière jugée dramatique puisqu’elle devait faire face à un déficit de plus de 8 millions. Les titres des journaux étaient à cette époque, sans équivoque : « Projet de budget dans le rouge », « la Province en déficit grave »,

Pour y faire face, les Autorités provinciales ont choisi la voie de la modernisation et du changement au travers d’un moratoire sur le personnel et les investissements mais aussi – et surtout - par le biais toute une série de mesures structurelles prises depuis 2010 dans le cadre d’un plan de modernisation et du Plan Stratégique Opérationnel, désormais appelé Plan ADhésioN.

Sans ces différentes mesures concrètes, la Province de Hainaut se trouverait aujourd’hui devant untrou considérable estimé à 30.700.000 €.

Le budget 2014 présente une situation toute autre : un boni de 4,6 millions d’euros à l’exercice propre sans prélèvementsun tiers boni qui augmente de près de 2 millions d’eurosun solde budgétaire de 19,4 millions d’euros et une augmentation de 4 millions des réserves ordinaires.

Il n’y aura donc pas à la Province d’augmentation de taxesPas plus qu’il n’y aura de mise sous tutelle ou de suppression de services essentiels aux HainuyersL’emploi, priorité majeuredes autorités provinciales, sera par ailleurs préservé.

Des nuages à l’horizon 2015 ?

Si la situation semble favorable, quelques nuages pourraient toutefois venir noircir l’horizon et incitent la Province à garder le cap de la prudence. L’augmentation attendue des dépenses de dettes et de personnel ainsi qu’une diminution du fond des provinces liée au transfert des compétences à la Wallonie sont susceptibles d’avoir des conséquences négatives sur la santé financière provinciale, à l’horizon 2015.

La Province veut prendre au plus vite ces paramètres en considération pour que ne soit pas hypothéquée sa capacité d’investir en faveur de projets supralocaux importants dans lesquels sont partenariat est attendu.

Last modified on Monday, 15 December 2014 17:11
More in this category:

Sur Facebook